puce Activités
   
Exposition Le Bal des icônes

17 février - 29 avril à la Maison Jean Vilar

du mardi au vendred : 9h - 12h / 13h30 - 17h30
le samedi : 10h - 17h
 
     Comment les Français ont-ils perçu la danse entre 1945 et aujourd’hui ?

Divisée en 20 chapitres chronologiques réunissant 50 ans d’histoire de la danse, de Lifar à Découflé, en passant par Cunningham et Pina Bausch, cette exposition n’est pas seulement une exposition historique. Elle n’est pas davantage une recherche esthétique ou un manifeste militant. Nombre d’artistes très précieux et importants n’y figureront pas alors qu’on y trouvera des publicités ou des livres pour enfants. Il s’agit de regarder comment ce qui a été souterrain finit, parfois, par devenir l’image même d’un art, auprès du grand public.

Par quelles étapes et dans quel contexte, le Béjart expérimental de la Symphonie pour un homme seul (1955) incarne-t-il suffisamment la danse pour que ses yeux, sur une affiche sans mention de nom, suffisent à eux seuls à assurer la promotion d’un spectacle dans les années 2000 ? Comment la danse classique largement méconnue du grand public en 1945, envahit-elle les chambres des jeunes filles en 1970 ? Comment une figure fondatrice de la Jeune danse française, Dominique Bagouet, disparu en décembre 1992, se retrouve-t-elle associée, dans la tragédie du SIDA à celle de Rudolf Noureev, disparu en janvier 1993 ?

Des dizaines de documents, images, films, éléments d’archives sont rassemblés pour un parcours dans la danse telle qu’elle a été rêvée ou vécue.
 
     Entrée libre
 
    À télécharger
Supplément des Cahiers de la Maison Jean Vilar
consacré au Bal des icônes
(PDF - 2,4 Mo)
 
Photo de l’exposition
 
Photo de l’exposition