Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Le nuage sonore
Mélanie Perrier | Cie 2 minimum


En prologue de la pièce « Quand j’ai vu mon ombre vaciller », la compagnie 2 minimum propose « le nuage sonore », installation sonore immersive, présentée à la Maison Jean Vilar. Elle invite chacun à parcourir à l’aveugle une constellation de petites et grandes histoires autour de l’accompagnement.

Cette installation chorégraphique s’attache à modeler la perception du spectateur l’accueillir, l’échauffer. Des sessions d’enregistrement sonore ont été organisées sur toute l’année 2018 auprès de publics divers au sein de résidences in situ avec pour seules questions : “Racontez nous une histoire où vous êtiez accompagné-e ou accompagné quelqu’un-e d’autre”? “ Racontez nous votre dernière expérience d’accompagnement”. Les rencontres faites dans l’Yonne, en Normandie, en Ile de France avec près d’une quarantaine de personnes rencontrées ont été croisées. Des structures associatives, médicales et éducatives sont égalementparties prenantes afin de pouvoir être assez large sur la nature de ce que l’on entend aujourd’hui par accompagnement, bien élargie à la seule relation de soin, pour laisser également la parole à celle de l’entraide, de la sollicitude, du couple. Cette installation sonore dans un espace clos et sombre vient ainsi précéder la pièce, comme un sas sonore hors de la salle. Ce nuage sera léger, environnant, sensible, reminiscent, infiltrant, parcellaire, fait de ces voix diffusées. Il faudra pour chacun-e s’approcher pour les entendre, les trouver, savoir d’où elles nous parlent, comprendre où elles nous regardent.

Installation visible le dimanche 10 février, le mardi 12 février et le mercredi 13 février de 11h à 18h

À propos de la Compagnie 2 minimum…
Elle a été fondée en 2011 par Mélanie Perrier et défend une “virtuosité de la relation” à travers ses créations, sa manière de créer des équipes, ses actions auprès de publics variés, ses écrits, pour une nouvelle éthique de fabrique et usage de la danse.
Quel dialogue engageons-nous avec le spectateur dans cette fabrique d’expériences qu’est le spectacle vivant ? Pour y répondre chaque projet est désormais conçu comme un «parcours sensible» où le spectacle est au cœur. La compagnie 2 minimum s’attache ainsi à imaginer des formes d’introduction et de prolongements avant et après le spectacle, pour accompagner chaque spectateur/trice.

Du 10 février à 11h00 au 13 février à 18h00

Quand j’ai vu mon ombre vaciller - compagnie 2 minimum