Jeanne Moreau et Cabu,
deux passionnés de théâtre à la Maison Jean Vilar.

Au rez-de-chaussée de la Maison Jean Vilar, les croquis du dessinateur humoriste Cabu exposent un tout autre travail que celui que nous lui connaissions bien. Ces esquisses réalisées à la Comédie-Française et au Festival d’Avignon se partagent entre finesse et sagacité, pour croquer autant que possible ces moments éphémères qu’il vivait au théâtre, où il allait si souvent.

Au premier, nous découvrons la vie de théâtre de Jeanne Moreau à travers différents temps forts de sa carrière. Son envie d’être dans la lumière la porte rapidement sur les planches. Dévoreuse de livres, formée au Conservatoire, pensionnaire de la Comédie-Française, elle participe au premier festival d’Avignon en 1947, pour rejoindre l’aventure TNP aux cotés de Gérard Philipe en 1951. Jusqu’à la fin, en contrepoint de sa carrière cinématographique internationale, elle reviendra régulièrement sur les planches pour défendre Jean Genet, Heiner Müller ou Peter Handke.

Ces deux expositions donnent lieu à des visites commentées, ainsi qu’à des « ateliers du visiteur ». Ces ateliers, proposés au jeune public, sont l’occasion de découvrir les connaissances et idées des jeunes visiteurs en préalable de la visite pour les confronter aux nouvelles qui viendront découler de celle-ci. Un moment d’échanges, d’observations, de remarques où la parole est entièrement laissée au public.