La Maison Jean Vilar

Bientôt 40 ans !

En 1971 disparaissait Jean Vilar. Il est immédiatement apparut nécessaire de recueillir les documents concernant son œuvre, ceux du Théâtre National Populaire lorsqu’il en était le directeur (1951-63), et de l’ensemble du Festival d’Avignon qu’il avait créé en 1947.

A l’initiative de Paul Puaux, son plus proche collaborateur et son successeur à la direction du Festival d’Avignon (1971-79), fut fondée en 1972 l’Association Jean Vilar, reconnue d’intérêt général.

Dans une concertation entre l’Association, la Bibliothèque nationale de France et la Ville d’Avignon, naquit la certitude de l’importance d’une maison dédiée à Jean Vilar et à la réflexion sur le monde actuel des arts du spectacle.

Avec l’acquisition par la Ville de l’Hôtel de Crochans, la Maison Jean Vilar devient dès 1979 à la fois lieu d’exposition, d’archives et de recherche, espace de rencontres et d’animation dans la continuité d’un esprit de théâtre populaire d’aujourd’hui. Ce projet s’inscrit dans une convention quadripartite entre la Ville d’Avignon, le Ministère de la Culture, la Bibliothèque nationale de France et l’Association Jean Vilar.

Pour en savoir plus :

  • un lieu mémoire : favoriser le rayonnement de l’œuvre de Jean Vilar et du théâtre populaire.
  • un lieu ressources : qui met à disposition du grand public comme des professionnels des collections et des ouvrages : documents iconographiques et audiovisuels, archives sur le spectacle, la vie culturelle régionale, la décentralisation initiée par Jean Vilar et l’histoire du Festival d’Avignon.
  • un lieu vivant : proposer tout au long de l’année un programme d’expositions, d’animations, de rencontres, avec un temps fort pendant le Festival d’Avignon.