Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Parcours de l’art


Artiste accueilli à la Maison Jean Vilar
du mardi au samedi de 11h à 18h 
du 29 septembre au 21 octobre

Charlotte Gunsett

« L’enfance est au cœur du travail de Charlotte Gunsett. On pourrait dire un point de départ. Les gestes maladroits de l’enfance, les représentations que l’on s’en fait sont digérées et interprétées par cette jeune artiste à travers ses sculptures. C’est à partir de bribes de souvenirs que s’élabore son univers. Elle touche du doigts ces instants fugaces, périssables, éphémères afin de leur conférer un moment d’éternité. Le sable peut à la fois être solide et s’ériger en architecture, comme il peut s’effondrer en quelques secondes sous l’action de l’eau. Tous ces états de la matière renvoient à des sentiments qui nous affectent et qui se cristallisent dans les sculptures de l’artiste. Sur-exposés, figés, ces sentiments furtifs et ces souvenirs s’éteignent… Gunsett nous donne la possibilité d’y poser un second regard… afin que ne disparaissent pas totalement ces émotions qui nous ont tous construits ».
Morgane Tschiember –  sculptrice française

« La démarche artistique de Charlotte Gunsett prend ses racines dans les souvenirs, le vocabulaire et les gestes de l’enfance, qu’elle tente de faire resurgir dans des sculptures, des installations ou des vidéos. Pour en traduire le caractère fugitif, périssable, éphémère, elle recourt au sable, matériau simultanément fluide et capable de préserver des formes. Ce sont pourtant des formes fragiles, qu’un rien peut déformer ou faire disparaître. Cette combinaison de malléabilité et d’insaisissabilité symbolise le mécanisme mémoriel. L’artiste tente de capter et de matérialiser des souvenirs qui disparaissent. Elle les saisit au cœur du processus-même de leur effacement, dans cet entre-deux où le doute peut s’insinuer, où réalité évanescente et fiction naissante se rencontrent et se confondent. On le voit, la portée des œuvres de Charlotte Gunsett va bien au-delà d’une réflexion attendrie sur l’enfance. Elles font résonner des thèmes qui embrassent les principaux aspects de notre fragile humanité ».
Louis Doucet – collectionneur d’art contemporain

Oeuvre

Un moment de chahutement 
Céramique, sable, moquette
Dimensions variables

« J’ai conçu cette pièce comme une famille de formes qui dialoguent entre elles. J’évoque le jouet du culbuto qui cherche son équilibre.
Pour moi ce sont des corps qui parfois se sont entrechoqués et sont tombés. D’autres se retiennent les uns aux autres, et certains ont trouvé leur position par l’usage du sable.. »
Charlotte Gunsett

 

 

 

Parcours de l’Art

Le Parcours de l’Art, créée en 1995, organise un événement annuel visant à promouvoir et soutenir la création contemporaine dans sa diversité : peinture, sculpture, photographie, installation, performance, vidéo. Chaque année, une sélection d’artistes français et internationaux dont le travail s’inscrit dans une démarche résolument contemporaine et continue est invitée à exposer dans des lieux patrimoniaux d’Avignon.  Un itinéraire est ainsi proposé au visiteur qui peut déambuler, (re)découvrir et se (ré) approprier ces lieux. emblématiques

Dates

Début :
29 septembre à 11h00
Fin :
20 octobre à 18h00

Tarif

Entrée Libre

Catégories d’Évènement:

Organisateurs

Association Jean Vilar
Parcours de l’art

Lieu

Maison Jean VIlar
8 Rue de Mons
Avignon,
+ Google Map