Chargement Évènements

« Tous les évènements

L’eau, le gaz et l’électricité
Une création sonore de Sara Louis

23/01/24 à 14h00 - 04/06/24 à 18h00

L’EAU, LE GAZ ET L’ÉLECTRICITÉ

Un documentaire sonore de Sara Louis
(20mn)

 

« Le théâtre est une nourriture aussi indispensable à la vie que le pain et le vin… Il est un service public au même titre que l’eau le gaz et l’électricité. »

Jean Vilar.

En septembre 2023 j’ai été accueillie en résidence pendant 3 semaines au restaurant d’insertion Graines de Piment, qui se trouve à moins de 300m de la Maison Jean Vilar. Le restaurant emploie des jeunes gens aux parcours fracturés, éloignés du tissu social. Ils sont encadrés par la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ), l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) ou la Mission locale. Certains après-midi, la Maison Jean Vilar nous a accueillis, pour que les jeunes découvrent ce lieu ouvert à toutes et tous.

Moi, comédienne, quelle nourriture puis-je partager avec eux ?                                                           

*

Tous les grands mythes portés sur scène racontent les ruptures familiales, la désobéissance des enfants, les dilemmes et les conflits intérieurs, les mécanismes de la violence ou la difficulté de l’humain pris entre désir et devoir. Le théâtre n’est intéressant que parce qu’il parle de nos vies.

Pourtant, aujourd’hui encore, assister à une pièce ou faire du théâtre lorsqu’on en est éloigné peut s’avérer très intimidant, voir excluant.

J’aime tendre l’oreille et tisser des liens entre les mots qui éclatent sur un plateau et ceux qui se taisent dans l’ombre. Un micro tendu peut permettre à ces liens de se faire, autrement que sur une scène. Dans ce travail particulier il est un allié pudique et précieux, adapté à la fragilité des personnes qui lui confient leurs voix. Il permet de s’exposer et d’être libre, tout en étant protégé.

L’eau, le gaz et l’électricité propose une résonance aux mots de Vilar et affirme la nécessité du théâtre, de la culture comme un service public ; au même titre que l’éducation, la justice, la protection sociale, aussi indispensables à notre vie collective.
Le théâtre comme un outil pour se construire et prendre part au monde.

Réalisation : Sara Louis
Montage et Mixage : Grégoire Leymarie

Installation en accès libre dans le hall de la Maison Jean Vilar à partir du 20 janvier à 19h à l’occasion de la Nuit de la lecture, puis du mardi au samedi sur les horaires d’ouverture de la Maison Jean Vilar.

________________________

Photo © Thomas Bohl

Détails

Début :
23/01/24 à 14h00
Fin :
04/06/24 à 18h00
Catégories d’Évènement:
, ,
Site :
www.maisonjeanvilar.org

Organisateurs

Association Jean Vilar
Sara Louis

Lieu

Maison Jean VIlar
8 Rue de Mons
Avignon,
+ Google Map

Sara Louis

Sara Louis est comédienne et metteure en scène.

Diplômée du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris et de l’École LASSAAD à Bruxelles, elle travaille pour le théâtre, le cinéma, la télévision ou la radio.
En 2004, elle co-fonde avec 4 autres comédiennes-metteures en scène, le collectif F71.

Depuis une dizaine d’années en parallèle de son activité d’interprète, elle mène des projets en prison, ou auprès de différents types de public, et s’investit peu à peu dans des aventures radiophoniques et sonores en cherchant à explorer leurs liens avec le présent du théâtre :

En 2019, avec la journaliste et productrice de radio Laure Adler, à la Maison Centrale d’Arles (l’Heure Bleue, France Inter, octobre 2019); en 2020, à la prison des Baumettes à Marseille avec Lieux Fictifs (Les Acteurs); en 2021 pour le Parcours de l’Art, à Avignon (Écoutez-voir !); en 2022,  pour le festival Emergences  (Une vague rumeur).

Une Histoire Vraie, fiction sonore a été présentée dans la cour de la Maison Jean Vilar en septembre 2022, lors du  festival « C’est pas du Luxe ! »

Sara Louis vit à Avignon et travaille un peu partout en France ou en Suisse.

[En lire +]

Grégoire Leymarie

Grégoire Leymarie vit à Avignon. Formé aux métiers du son et de la musique, il collabore 20 ans avec Joël Pommerat sur ses pièces de théâtre. 

Il travaille aussi avec Zabou Breitman, Stanislas Nordey, Matthieu Roy ou Sandrine Roche.
De la prise de son à l’écriture sonore par le montage, il participe à de nombreux projets sonores appliqués à l’Art contemporain, la danse et les musées. 

En 2020, il rejoint le Théâtre de l’Argument (Paul Moulin / Maïa Sandoz).

[En lire +]

Graines de Piments / Le Village

L’association Le Village coordonne le restaurant d’insertion «Graines de Piment».
 La cuisine et le service sont réalisés par des jeunes de 15 à 21 ans, suivis par la PJJ ou l’aide sociale à l’enfance. La majorité́ d’entre eux réside dans des quartiers Politiques de la Ville, en foyer collectif ou en logement de transition.

Le projet ambitionne de faire vivre un lieu accueillant dans lequel des jeunes pourront travailler, développer des compétences, des savoir-être professionnels et créer des liens en participant à des activités valorisantes.
 Le projet est né d’une dynamique partenariale, organisée en Consortium, entre la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ), la Mission Locale Jeunes Grand Avignon et le Centre départemental Enfance et Famille (CDDEF84) et l’association Le Village.

L’objectif est de créer des postes et de contribuer au développement de l’employabilité des jeunes fragilisés, enrichissant ainsi l’offre et les pratiques d’insertion. Les partenaires ont souhaité une présence d’artistes dans le cadre de résidences faites au restaurant, afin de sensibiliser les jeunes à des disciplines artistiques susceptibles de provoquer des déclics, qui leur permettront de se découvrir autrement en sortant des schémas habituels. Ces échanges sont complémentaires à l’encadrement technique et éducatif. A la fin de la période de résidence, l’artiste est invité à offrir 1 ou plusieurs œuvres pour les mettre dans une « carte artistique ».

Le projet se propose d’imaginer des moyens d’accroche des jeunes fragilisés et d’expérimenter un dispositif innovant de remobilisation, d’accueil, de travail, de stimulation des envies et de valorisation des savoirs. La découverte des métiers de la restauration et d’un nouvel environnement (sensible et productif) y est central.

L’Association Le Village accueille des personnes en difficulté, pour leur permettre de sortir des situations de précarité dans lesquelles elles se trouvent et de parvenir à une autonomie de vie. Créée en 1993, l’association est un lieu de vie alliant l’accueil, les activités d’insertion économique et sociale.

En dehors de Graines de Piment, L’Association Le Village regroupe :


• Logement en Pension de famille, activités de production d’écomatériaux, de légumes et cantine toutes portées par un Chantier d’Insertion.


• Accueil immédiat, accueil de jour au sein de la Maison Commune partagée avec les Restos du Coeur et le Secours Populaire.

L’association Le Village est une aventure citoyenne qui porte avec force et cohérence les valeurs de solidarité, de fraternité et de coopération.
Notre action est guidée par l’écologie et nos ressources locales. L’association est un lieu de confrontation de regards et d’échanges pour la valorisation de chacun.

Ces croisements et le caractère “ hybride ” du Village sont autant d’atouts pour lutter contre l’isolement, le repli sur soi et toute forme de catégorisation. La place accordée à l’art et à la culture fait partie intégrante du projet. La visée de l’accompagnement des personnes est plus que l’autonomie, mais bien leur émancipation.

[En lire +]

Détails

Début :
23/01/24 à 14h00
Fin :
04/06/24 à 18h00
Catégories d’Évènement:
, ,
Site :
www.maisonjeanvilar.org

Organisateurs

Association Jean Vilar
Sara Louis

Lieu

Maison Jean VIlar
8 Rue de Mons
Avignon,
+ Google Map